La filière fibre

Insertion

Val de Loire Fibre travaille en collaboration avec les services départementaux, en cohérence avec les objectifs du Plan Départemental d’Insertion pour ouvrir de nouvelles opportunités d’emplois aux personnes en parcours d’insertion.

Formation

Afin d’accompagner les entreprises qui auront besoin de personnels qualifiés pour déployer les infrastructures, un plateau mobile de formation dédié aux métiers de la fibre sera mis en place dans chaque département, pour faire émerger une nouvelle filière industrielle.

La société Val de Loire Fibre, filiale de TDF soutient le recrutement et la formation de candidats dans le cadre de la mise en œuvre du réseau fibre optique de l’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher, d’ici fin 2023.

Cette nouvelle filière de métiers va permettre de recruter les profils nécessaires au déploiement, à l’exploitation et la maintenance du réseau Très Haut Débit sur le Val de Loire.

Ce soutien se traduit par 220 000 heures consacrées à l’insertion et la formation et le financement de deux plateaux mobiles destinés à la formation de proximité.

« Nous souhaitons que ces moyens facilitent le retour à l’emploi des personnes en difficultés, donnent l’opportunité d’un premier emploi aux jeunes et offrent une occasion de reconversion pour celles et ceux qui souhaitent participer à ce beau projet ».
Eric Florin, Responsable de la formation et de l’insertion professionnelle – Division Fibre TDF

Sylvie Giner, Vice-Présidente du syndicat Val de Loire Numérique en charge de la stratégie de filière, rappelle l’engagement des deux territoires dans le domaine de l’insertion et la formation.

C’est à ce titre que, bien avant le lancement de la DSP, l’ensemble des structures en charge de ces questions ont été associées à la rédaction du cahier des charges et à l’analyse des offres.

Les 140 000 heures d’insertion et les 80 000 heures de formation obtenues dans le cadre contractuel de la DSP ont principalement pour objectif de :

  • développer l’emploi local au sein de la filière fibre pour les publics bénéficiaires du RSA, en recherche d’emplois ou souhaitant une reconversion,
  • fournir aux entreprises locales les moyens humains permettant de mettre en oeuvre l’ambitieux projet du déploiement du Très Haut Débit,
  • développer une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences au sein de la filière fibre en Val de Loire.

La fourniture de plateaux mobiles et la mobilisation des organismes de formation permettront d’aller au plus près des attentes des bénéficiaires et des entreprises.

Sylvie Giner, Vice-Présidente du syndicat Val de Loire Numérique

Les métiers de la fibre

La fibre, un secteur porteur pour l’emploi

A l’heure de l’accélération de la fibre, le déploiement du réseau dans les départements de l’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher va nécessiter du personnel qualifié pour les entreprises locales. Des besoins importants en termes de construction, d’exploitation mais également de maintenance.

 

Pour mieux les accompagner, Val de Loire Fibre et ses partenaires proposent la formation aux 5 métiers clés de la fibre.

Fiche Métier

Piqueteur (se) de fibre optique

PIQUETEUR(SE) DE FIBRE OPTIQUE effectue le relevé de terrain et retranscrit toutes les informations liées au site sur lequel le réseau doit être mis en place (poteaux, chambres, infos environnementales, logement…) en tenant compte des contraintes techniques.

Fiche Métier

Dessinateur(trice) projeteur(se)

DESSINATEUR(TRICE) PROJETEUR(SE) dimensionne le réseau, réalise les études, les plans associés en cohérence avec les exigences du client et les contraintes territoriales. En charge de la mise du jour du dossier des ouvrages exécutés (DOE).

Fiche Métier

Tireur(se) de câble

TIREUR(SE) DE CABLE DE FIBRE OPTIQUE réalise des opérations d’installation et de déroulage de câbles sur différents réseaux (souterrain, aérien et en façade) en s’adaptant aux contraintes du terrain.

Fiche Métier

Monteur(se) raccordeur(se)

MONTEUR(SE) RACCORDEUR(SE) réalise le raccordement des fibres sur la voirie et à l’intérieur des bâtiments (sur la partie colonne montante) et assure le contrôle de la qualité de la liaison optique.

Fiche Métier

Technicien(ne) de fibre optique

TECHNICIEN(NE) DE FIBRE OPTIQUE installe la fibre optique conformément au cahier des charges client.

Assure le contrôle de la qualité de la liaison optique, analyse les dysfonctionnements et rédige les cahiers de mesure et de recette.

Les prochaines sessions de formation

La Région Centre Val de Loire, Val de Loire Fibre et ses partenaires proposent des formations accessibles à tous, parfois qualifiantes, diplômantes, certaines même sont accessibles sans niveau de diplômes requis.

Tours:

Formation au Titre Professionnel d'Installateur de Réseaux Télécoms
du 15 novembre 2021 au 6 mai 2022,
avec remise à niveau du 1er au 12 novembre

AFPA Tours nord
56 avenue du Danemark
37100 Tours

Informations et inscriptions :
conseilformation37@afpa.fr

Tours:

Formation au Titre Professionnel d’Installateur de Réseaux Télécoms du 12 avril au 22 octobre 2021.
Réunion d'information collective, 23 mars 09h00 et 06 avril 09h00

AFPA Tours nord
56 avenue du Danemark
37100 Tours

Informations et inscriptions :
conseilformation37@afpa.fr

Blois:

Formation au Titre Professionnel d’Installateur de Réseaux Télécoms du 31 mai au 18 novembre 2021.
Réunions d’information les 16 avril et 12 mai à 9h30

GRETA - Lycée Augustin Thierry
13 Avenue de Châteaudun
41000 Blois

Informations et inscriptions :
Formulaire d'inscription 02.47.21.00.50 pascale.taffet@greta-vdl.fr

LES PLATEAUX TECHNIQUES MOBILES

Pour répondre aux besoins de recrutement dans le cadre du déploiement de la fibre optique Val de Loire Fibre a financé la création de deux plateaux techniques mobiles dédiés aux métiers de la fibre qui sont mis à disposition sur chacun des deux départements.

Ces plateaux de formation mobiles, complets et multisupports de 13 mètres de long permettent d’accueillir jusqu’à 12 stagiaires et leur formateur en simultané pour les mettre en situation de tous types de raccordements haut débit, aussi bien sur du câblage aérien que sur des chambres de tirage souterraines.

Ce sont plus de 200 000 heures dédiées à l’insertion et la formation professionnelles qui seront financées pour accompagner les candidats aux métiers de la fibre dans le but d’assurer le déploiement du réseau Très Haut Débit.